août 9, 2017

Comment optimiser le preheader de vos emails

Temps de lecture 5 min

Augmenter le taux d’ouverture de ses emails passe par de savants calculs. Que mettre en titre ? A quelle heure envoyer son email ? Pourtant, un élément fondamental est souvent délaissé : le preheader.

Preheader : élément s’affichant à coté ou en dessous de l’objet de l’email. Il donne en règle générale un aperçu du contenu du début de l’email.

Le preheader apparaît donc juste après l’objet de votre email. Il est essentiel de le soigner pour ne pas faire retomber l’intérêt de votre contact. Mais encore faut-il savoir quoi dire ! Pas d’inquiétude, dans cet article, vous allez apprendre :

  • Comment modifier son preheader
  • Quelles sont les contraintes techniques du preheader
  • Quelles sont les bonnes pratiques à adopter

De quelle manière optimiser son preheader

Laissé tel quel, le preheader reprend le début du corps de votre email. Cela correspond souvent :

  • A la balise ALT de la première image
  • Au disclaimer
  • Au lien vers la version web de l’email

Votre preheader ne sera donc pas laissé vide mais ce type de phrases vous donne un aspect peu professionnel avant même l’ouverture !

Selon votre solution emailing, changer le preheader est plus ou moins difficile. Dans certains outils, il vous faudra le modifier dans le code HTML de votre email.

Heureusement chez Sendinblue cette manœuvre est très simple. Lorsque vous êtes dans l’éditeur responsive design de votre email, vous avez juste à taper votre texte dans la case prévue à cet effet.

Preheader sur l'interface Sendinblue

Nombre de caractères par appareil et FAI

Tout comme l’objet de votre email, le preheader connaît des contraintes de longueur. Un preheader trop long sera coupé en son milieu et posera des problèmes de compréhension.

Le souci principal de la rédaction du preheader, c’est que sa longueur varie non seulement en fonction des fournisseurs de messagerie, mais aussi selon l’appareil sur lequel l’email est consulté.

Afin d’être certain que votre preheader soit compréhensible, vous pouvez vous fier à une longueur moyenne de 35 caractères.

Application de messagerie sur ordinateurAffichage du preheaderNombre de caractères du preheader
Apple Mail140
Outlook 2003
Outlook 2007
Outlook 2010
Outlook 201335
Outlook 201635
Application de messagerie sur smartphoneAffichage du preheaderNombre de caractères du preheader
Windows Phone40
Blackberry
Application Android d’email40
Gmail sur AndroidSelon longueur de l’objet
Yahoo sur Android45
Application Iphone d’email90
Gmail sur Iphone50
Yahoo sur Iphone50
Consultation de messagerie en ligneAffichage du preheaderNombre de caractères du preheader
OutlookSelon longueur de l’objet
GmailSelon longueur de l’objet
YahooSelon longueur de l’objet
Mail.ruSelon longueur de l’objet

Pourquoi optimiser son preheader ?

Le preheader est un atout supplémentaire pour convaincre vos clients d’ouvrir votre email ! Il serait dommage de le négliger, comme dans ces 10 exemples des pires pratiques compilées par tendances-webmarketing.

Résumer son email

Vous pouvez considérer votre preheader comme un résumé du contenu de votre email. Ainsi, votre objet servira d’incitation sans forcément en révéler le contenu, tandis que le preheader apportera plus d’informations au client.

Dans sa campagne d’emailing pour les soldes d’été 2017, Tati a opté pour une uniformisation de ses objets d’emails : ils contenaient tous la formule « opération coup de balais ». Par conséquent, les preheaders étaient chargés de renseigner les contact sur le contenu précis des emails.

Donner envie de cliquer

Pour encourager votre client à cliquer, vous pouvez également commencer à lui communiquer une information importante dans le preheader et exploiter la limite de caractères afin de ne pas compléter la phrase. Intrigué, votre contact aura envie de savoir de quoi il s’agit.

Vous pouvez également employer la personnalisation dès le preheader de votre email afin de capter l’attention de votre lecteur.

Les emails de Sendinblue misent sur la personnalisation de leur preheader : le prénom est mis en avant, et c’est l’avantage immédiat de l’ouverture de l’email qui est souligné.

Faire ressortir son preheader

Le souci des preheaders, c’est qu’ils sont tous affichés de la même manière sur une boite email classique. Étant en gris clair, il est plus difficile pour le lecteur de fixer son regard pour les lire. Sans tout mettre en majuscule, songez à jouer avec les codes typographiques afin d’attirer l’attention de vos contacts.

Preheader d'email de Yoox

Yoox opte pour une stratégie distincte pour son preheader : au lieu de le remplir de texte au maximum, ils emploient des signes graphiques. Cela leur permet de ressortir par rapport aux autres preheader et d’apparaître plus clairement.

Conclusion

En email marketing, tout compte ! Il serait dommage de passer à côté de clients potentiels à cause d’un manque d’attention aux détails. Rappelez vous donc bien de compléter le champ « preheader » dans votre interface Sendinblue grâce a notre cheklist email marketing !

Marre de fouiller dans le HTML de vos emails pour leur incorporer un preheader ? C’est tellement plus simple à faire sur l’interface Sendinblue

Prêt à devenir un Bouddha du marketing ?

Supprimez le stress de votre journée de travail grâce à une solution adaptée à vos besoins.

Lancez-vous. C’est gratuit !