SendinBlue Blog

Choisissez une catégorie :

[Infographie] Comment adapter votre email marketing au RGPD

A quelques semaines de l’entrée en vigueur du RGPD, SendinBlue vous propose de faire le point sur les bonnes pratiques à mettre en place pour votre email marketing et votre génération de leads.

Le 25 mai 2018 est la date butoir pour être en conformité avec le nouveau règlement européen sur la protection des données personnelles.

D’ici là, nous vous recommandons de mettre à jour vos formulaires d’inscription afin qu’ils soient conformes aux nouvelles exigences qui s’appliquent à la collecte des données.

Dans cette infographie, vous découvrirez :

  • Les principaux changements par rapport à la législation actuelle
  • Des exemples de bonnes pratiques pour vous aider à adapter vos formulaires

Bonne lecture !

Infographie RGPD email marketing et lead génération

Inbound Marketing Manager @ SendinBlue. J’aime comprendre les besoins des utilisateurs pour redonner du sens et de la valeur aux contenus. J’aime aussi le skateboard, le vin de bourgogne et la musique classique.

Étiquettes :

14 Réponses à “[Infographie] Comment adapter votre email marketing au RGPD”

  1. DECORTE André

    Question :
    Notre association ne fait pas de marketing, mais communique une newsletter à ses membres.
    Ceux-ci ont communiqué leur adresse mail sur un bulletin d’adhésion en papier, PDF ou autre format.
    Est-ce en conformité avec le RGPD ?
    Un formulaire sera néanmoins insérer sur notre nouveau site web en voie de finalisation.
    Merci.

    • Bonjour André,

      Pour ce qui est du consentement, un formulaire papier peut tout à fait remplacer un formulaire web. Du moment que l’utilisation des données est clairement informée dans votre bulletin d’adhésion et exprimé par une action positive de vos membres (cocher, signer), et que vous conservez les preuves, vous êtes en conformité à mon sens !

      Bien à vous,

      Numa @ SendinBlue

  2. Fontaine

    Bonjour,

    A partir de avril 2018, Instant Evasions (institut d’esthétique et de bien-être au naturel – uniquement sur RDV) va envoyer ses newsletters via Sendinblue. Avant cette date, c’était via une autre plate forme.

    Une newsletter est prête à être envoyée. Je viens de lire vos conseils, je suis dans le cas de  » inscription à la newsletter : simple ». Je vous soumets ma situation et ma pratique :
    – les clients ne s’inscrivent pas via le site
    – le commerce possèdent +/- 760 adresses mails pour lesquels j’ai déjà des opt in recueillis lors du RDV mais je n’ai pas de preuve écrite de ce consentement
    – les clients s’inscrivent quand ils donnent leur adresse mail lors de leur RDV à l’institut
    – je vais envoyer une newsletter aux 760 adresses dans laquelle je demande au client de me répondre avec cette phrase  » nom + prénom accepte de recevoir la newsletter d’Instant Evasions – adresse mail »
    – je vais mettre les réponses des clients dans un onglet – ce sera la preuve de leur consentement
    – pour les nouveaux clients donc les nouvelles adresses mail, je vais utiliser un carnet et y inscrire leur nom + prénom + date et leur demander de signer, je suppose que cocher « opt in » devant le client n’est pas suffisant

    Monique Fontaine pour sa fille Céline Renson – institut « Instant Evasions »

    • Louis - LG PUB

      Bonjour fontaine, le mieux et de créer une automation avec comme premier e-mail : une demande de consentement en cliquant sur un bouton dans le mail, il faut aussi qu’ils est accès aux préférence entre newsletter et e-mail promotionnel. Donc un 1er Mail avec la demande de consentement en cliquant sur un bouton, puis un 2ème mail avec les remerciements et le lien pour gérer leur préférence. Ceux qui préfère la newsletter alors recevrons un mail avec la description du programme et la fréquence et de même pour ceux qui préfère les email promotionnels et là vous êtes 200% RGPD.

  3. MAX DRAY

    Bonjour,
    je suis le pilote de mise en conformité pour votre client Groupe solution énergie, je souhaite savoir si selon vos process vous êtes considérés comme sous-traitant de la donnée personnelle lors des campagnes d’emailing de votre client ou si vous n’êtes qu’un tiers de confiance des datas qui n’a aucun accès à ses bases emails (si vos serveurs sont GDPR compliants et donc sécurisés en conformité au RGPD) merci de votre réponse.

    • Bonjour Max,

      Comme n’importe quelle plateforme d’email marketing, SendinBlue est considéré comme sous-traitant des données personnelles importées sur la plateforme par les utilisateurs. Les personnes ayant accès aux bases de données de nos clients signent une clause de confidentialité et nos serveurs sont sécurisés en conformité avec le RGPD !

      Numa @ SendinBlue

  4. Bonjour,

    Nous souhaitons communiquer et nous faire connaître en prospectant par email. Nous avons tous les fichiers de mails en notre possession. Comment faire pour mailer avec notre application Sarbacane, tout en étant tranquilles niveau RGPD ?

    Cdt

    Nicolas

    • Bonjour Nicolas,

      Premièrement, nous vous conseillons de passer chez SendinBlue 😉

      Vous pourrez ensuite prospecter à condition d’avoir une IP dédiée et une liste de contacts ne comprenant que des adresses conformes au RGPD (c’est à dire pas d’adresse personnelle de type [email protected], des adresses emails d’entreprise comme [email protected])

      En vous souhaitant une bonne journée,

      Bulle

  5. François

    Bonjour,

    Cette infographie est très instructive et ludique. Je me posais du coup la question du RGPD pour le live-chat que l’on rencontre parfois sur les sites e-commerce. Un live-chat peut-il demander au préalable l’adresse email de la personne pour pouvoir démarrer la discussion ?

    • Bonjour François,

      A priori l’adresse email n’est pas nécessaire à la réalisation du service (discuter avec la personne qui est déjà là), donc il vaudrait mieux éviter de la demander comme condition pour démarrer la conversation. Dans la pratique, je ne pense pas que cela serait si problématique, mais c’est un des nombreux points d’application un peu flous du RGPD…

      • Le RGPD n’est pas flou sur ce point et vous avez parfaitement répondu à François 🙂

        L’objet du Chat est la mise en relation directe et instantanée de deux personnes ou plus ; aucune information personnelle autre que l’IP et cookie de session ne sont requis pour réaliser le traitement.

        L’adresse e-mail ne doit pas être demandée d’une manière obligatoire ; elle peut être demandée en fin de discussion ou en menu optionnel pour transmission d’une copie de l’échange.

        Bonne journée à tous.

Laisser une réponse

Essayez notre plan gratuit jusqu'à 300 emails par jour

Pas besoin de carte bancaire. Sans engagement.

[Infographie] Comment adapter votre email marketing au RGPD

Temps de lecture : <1 min