janvier 12, 2021

Comment créer son entreprise : les 10 étapes pour vous lancer

Temps de lecture 21 min

Créer son entreprise est un rêve pour beaucoup de français. Mais il est souvent difficile de savoir quelles étapes suivre pour se lancer.

Le création de sa propre entreprise représente souvent une aspiration à la liberté – l’envie de s’émanciper, de ne plus travailler pour quelqu’un d’autre mais pour soi-même, de pouvoir être maître de son temps et bien sûr, d’améliorer sa situation financière.

Malheureusement, chaque année, de nombreux projets de création d’entreprise échouent.

Parfois, les causes échappent au contrôle des entrepreneurs (comme par exemple une pandémie mondiale), mais parfois le problème est aussi que les nouveaux entrepreneurs planifient mal la création de leur entreprise, l’impact sur leur vie privée ou les stratégies à mettre en place pour atteindre leurs objectifs.

Chez Sendinblue, notre mission est de vous aider à réussir dans la création d’une entreprise, surtout en ligne. C’est pourquoi, nous vous proposons aujourd’hui un guide qui vous permettra de comprendre clairement comment réussir sur le chemin de l’indépendance.

👉 Lancez-vous avec ces 10 conseils pour créer son entreprise !

1 – Définissez votre projet de création d’entreprise

Avant de vous lancer dans la création de votre entreprise vous devrez définir en quoi consiste votre projet.

Pour cela vous devez tout d’abord trouver une idée de business et évaluer sa viabilité. Autrement dit, vous devez vous demander s’il existe un marché pour votre idée.

🤔 Demandez vous donc si :

  • Votre idée répond à un besoin existant. Certains types de besoins sont universels. Tout le monde veut par exemple une boulangerie à proximité. Si vous voulez ouvrir une boulangerie et qu’il n’en existe pas (ou peu) dans votre quartier, c’est un bon point pour votre business.
  • Votre idée répond à un besoin d’une manière innovante. Certains besoins ne changent pas (tout le monde doit acheter des vêtements), mais il est possible d’y répondre de manière innovante. Par exemple en proposant une nouvelle forme de plateforme de vente (au lieu de vendre simplement des vêtements, proposez un système d’échange de vêtements usagés par exemple). Vous pouvez aussi répondre à un besoin spécifique, mais en vous concentrant sur une niche – vêtements de luxe ou au contraire vêtements pas cher, par exemple.
  • Votre idée créée un nouveau besoin. Personne n’avait besoin de téléphone portable, mais depuis qu’ils ont fait leur apparition sur le marché, plus personne ne peut s’en passer. Il existe certaines idées de business innovantes qui peuvent créer un nouveau type de besoin. Ces idées sont rares et risquées… mais peuvent aussi être le jackpot !

Une fois que vous aurez trouvé une idée pour votre entreprise, il vous faudra vous poser la question suivante : êtes-vous capable de mener votre projet à bout ?

Avant de penser aux ressources financières, il s’agit avant tout de vous interroger sur vos capacités personnelles et votre savoir-faire. Demandez-vous donc si :

  • Vous avez la motivation nécessaire. Parfois une bonne idée peut être motivante pendant quelques temps, mais rapidement perdre de son charme. Êtes-vous vraiment passionné par votre projet ?
  • Vous êtes près à prendre les risques qu’il faudra. Créer une entreprise est difficile, c’est une aventure qui peut peser sur votre vie privé, émotionnelle, sur votre sécurité financière, etc. Avez-vous un entourage qui peut vous supporter et êtes vous préparé aux risques que vous allez affronter ?
  • Vous pensez que lancer une entreprise va vous rendre heureux. La création d’entreprise est vu par beaucoup comme un moyen de s’émanciper, d’être libre, de ne plus travailler que pour soi… de réaliser ses rêves. Mais c’est aussi énormément de travail, de stress et de temps que l’on ne pourra plus consacrer à d’autres passions. À vous de savoir, si c’est un effort qui en vaut vraiment la peine.

Toujours convaincu que la création d’entreprise est le projet pour vous ? Dans ce cas, il est temps de vous lancer !

Lancez-vous – découvrez cet article pour vous aider à trouver de bonnes idées de business :

2 – Réalisez une étude de marché

Une étude de marché vous aidera à avoir une vision plus claire de votre concurrence et de votre positionnement.

Connaître vos concurrents vous permettra d’adapter votre offre et de vous assurer de la viabilité de votre projet de création d’entreprise.

Commencez donc à analyser vos concurrents 🔎.

Vous pouvez vous rendre physiquement dans leurs points de vente s’il s’agit de concurrents locaux (par exemple d’autres boulangeries).

Mais le plus souvent, l’analyse concurrentielle se fera en grande partie sur internet. Servez-vous des réseaux sociaux et de Google pour explorer l’offre de vos concurrents.

Collectez ensuite toutes les informations que vous trouverez dans un document (ou tableau) contenant :

  • Les produits et services de vos concurrents. Analysez le type de produits que proposent vos concurrents et en quoi ils se différencient de ce que vous voulez proposer.
  • Les tarifs. Combien coûtent les produits/services proposés par vos concurrents ? Offrent-ils un tarif unique ? Un système de forfait ? Un modèle par abonnement ?
  • Les clients visés. Essayez de déterminer à quel type de clients vos concurrents s’adressent : plutôt clientèle de luxe, offre low-cost, etc.
  • Les mesures marketing de vos concurrents. Comment font-ils la promotion de leurs produits ? En explorant leur site, Google, les réseaux sociaux ou en s’inscrivant à leur newsletter, vous pourrez vous faire une bonne idée des techniques marketing utilisées par vos concurrents.
  • Le branding. Pour vous différencier sur le marché, il est intéressant de savoir quelle est l’identité de marque de vos concurrents : les couleurs qu’ils utilisent, leur logo, le ton de leurs communications, etc.

Il est aussi important d’essayer d’évaluer la taille du marché sur lequel vous voulez vous lancer.

Cette opération est plutôt délicate, car les informations sur les ventes de vos concurrents et le nombre de clients potentiels sont difficiles à trouver.

Heureusement, les outils du web peuvent aider. Vous pouvez, par exemple, utiliser Google Trends pour mesurer la popularité d’un terme de recherche (et donc savoir si la demande potentielle augmente sur une requête type).

D’autres outils SEO comme Ubersuggest vous permettent aussi de visualiser le volume de recherche sur un mot-clé particulier – ce qui donne une bonne idée du nombre de consommateurs qui recherchent un produit en ligne.

Lancez-vous – découvrez comment réaliser une analyse de marché dans ces articles :

3 – Créez un business plan

Pour planifier vos stratégies marketing futures et trouver des financements, vous devez créer un business plan 📄.

Un business plan et un document détaillé qui présente les objectifs de votre entreprise et les stratégies que vous comptez employer pour atteindre ceux-ci.

Il est utile (même indispensable) pour gagner la confiance d’investisseurs potentiels. Mais il peut aussi vous aider à avoir une vision plus claire des étapes à suivre pour établir votre entreprise avec succès.

Il existe de nombreuses formes pour le business plan, mais en général, il devra inclure au minimum les informations suivantes :

  • Un résumé de votre projet. Définissez vos objectifs de base, les produits/services que vous voulez proposer, votre marché cible, etc. Cette partie devrait être courte (1 page A4) et vous permettre de synthétiser rapidement votre projet.
  • Une description détaillée de votre entreprise. C’est ici que vous présentez le nom de votre entreprise et les éléments plus administratifs, comme le statut juridique pour lequel vous compter opter. C’est aussi dans cette partie que vous pouvez présenter votre image de marque.
  • Une étude de marché. Ici, vous pouvez présenter les résultats de l’étude de marché que vous avez réalisé à l’étape précédente. Expliquez aussi le positionnement de votre entreprise et pourquoi vous pensez que vous vous démarquez de la concurrence.
  • Une projection financière. Cette partie a pour objectif de montrer aux investisseurs comment vous comptez atteindre un retour sur investissement. Présentez vos prévisions de revenus et de coûts sur une période fixe (les 2 ou 5 premières années par exemple).

Si vous avez besoin d’inspiration, une rapide recherche Google vous donnera de nombreux exemples de business plan.

Vous pouvez aussi utiliser la plateforme en ligne de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris (CCI) qui vous aidera à construire un business plan étape par étape.

Lancez-vous – découvrez cet article et apprenez comment créer votre business plan :

4 – Choisissez un statut juridique pour votre entreprise

Pour lancer votre entreprise, il est crucial de choisir une forme juridique adaptée à votre projet.

En France, il existe de nombreux statuts juridiques possibles. Le choix d’un statut dépendra de plusieurs éléments – le nombre d’associés, le régime fiscale, le montant de votre apport personnel, etc.

Si par exemple, vous voulez rester un chef d’entreprise indépendant, vous opterez plutôt pour une entreprise individuelle (EI), une auto-entreprise (AE) ou une entreprise unipersonelle à responsabilité limitée (EURL). À l’inverse, si vous comptez vous associer, vous opterez plutôt pour une société à responsabilité limitée (SARL) ou une société par actions simplifiées (SAS).

Voici quelques exemples des statuts juridiques couramment choisis par les créateurs d’entreprise :

  • L’auto / micro-entreprise (AE) : elle permet de créer une entreprise simplifiée en auto-entrepreneur ou micro-entrepreneur. Une AE permet simplement de lancer son activité et est particulièrement adaptée si vous voulez créer votre entreprise en plus d’un métier existant. Elle a l’avantage de proposer de nombreuses simplifications au niveau administratif et fiscal. Par contre, vous serez limité à un certain chiffre d’affaires chaque année (entre 70 000 et 170 000 € en fonction de votre activité). Cette ressource des Urssaf peut aussi vous donner plus d’informations sur le statut d’auto-entrepreneur.
  • L’entreprise individuelle (EI) : là aussi, la création d’entreprise est simplifiée. Les démarches sont simples (inscription au centre de formalités des entreprises, le CFE) et vous ne devrez pas disposer de capital social pour vous lancer. Avec une EI, vous ne devrez pas respecter de plafond de chiffre d’affaires. Par contre, vous serez imposé sur vos bénéfices. Notez que dans dans le cas d’une AE comme d’une EI, votre entreprise n’aura pas de patrimoine propre – ce qui veut dire que vous exposez votre patrimoine personnel aux poursuites des créanciers en cas de difficulté.
  • L’entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL) : il s’agit, en gros, d’une SARL avec un actionnaire unique. La création d’une EURL est un peu plus compliquée que la création d’une EI ou AE et nécessitera souvent l’aide d’un expert-comptable ou d’un avocat. Par contre, elle a l’avantage de protéger votre patrimoine personnel en limitant votre responsabilité au montant de votre apport. Une forme juridique similaire et l’EIRL.
  • La société à responsabilité limitée (SARL) : à partir de plus d’un associé, vous devrez opter pour une autre forme que l’AE, EI, ou EURL. La SARL a l’avantage de permettre plusieurs associés et de protéger le patrimoine personnel de ceux-ci. Par rapport à d’autres formes d’entreprises à plusieurs associés, la SARL a également l’avantage de proposer une relative facilité de gestion.

À vous de prendre votre temps pour étudier les différentes formes juridiques et déterminer laquelle correspond le mieux à vos besoins.

Lancez-vous – découvrez quels sont les possibles statuts juridiques pour votre entreprise :

5 – Créez votre société : les démarches et formalités

Vous devrez maintenant réaliser un certain nombre de démarches pour officialiser votre création d’entreprise 🎉.

Il existe plusieurs formalités de création pour une entreprise. Pour commencer, vous devrez déclarer votre entreprise auprès de différents registres afin d’obtenir vos numéros d’identification et votre numéro de TVA intracommunautaire.

En fonction de votre activité, vous devrez vous inscrire à un registre différent (le répertoire des métiers si votre activité est artisanale, le registre du commerce et des sociétés si votre activité est commerciale, etc.)

Heureusement, afin de simplifier toutes ces démarches, vous pouvez vous adresser au centre de formalités des entreprises (CFE). Celui-ci vous permet de souscrire en un lieu à toutes les formalités nécessaires et de recevoir à un guichet tous les numéros et inscriptions nécessaires.

Notez qu’un certain nombres de démarches obligatoires ne seront pas prises en charge par le CFE et restent à votre charge, comme le choix d’une assurance, l’adhésion à une caisse de retraite ou encore la domiciliation de votre entreprise.

Lancez-vous – découvrez quelles sont les démarches administratives nécessaires pour créer votre entreprise :

6 – Développez votre image de marque

Pour vous démarque de la concurrence et présenter un projet qui convainc, vous devez travailler votre branding.

Le branding – ou l’image de marque – sont tous les éléments qui vont définir l’identité de votre entreprise, comme :

Ces éléments vous permettent de vous démarquer de la concurrence et de créer une marque mémorable. Ils peuvent aussi vous aider à trouver des financements en présentant une marque avec une identité forte dans laquelle des gens auront envie d’investir.

Pour créer un branding efficace, il vous faudra tout d’abord identifier quelle image vous voulez projeter, quel sera votre univers – sérieux et professionnel, décalé et espiègle et ainsi de suite.

Passez un peu de temps à faire une analyse concurrentielle et à vous faire une idée du branding des autres entreprises dans votre secteur. Vous pouvez créer un tableau pour avoir un aperçu plus clair de la concurrence :

Créer son entreprise - branding

Il peut aussi être intéressant de définir des buyers personas – c’est-à-dire des profils de clients types.

Celles-ci vous aideront à définir quels types de clients vous voulez attirer et comment orienter votre branding pour y parvenir.

Lancez-vous – découvrez ce guide complet sur le branding et l’image de marque réalisé par Sendinblue :

7 – Recherchez un financement

Pour la création d’une société, vous devrez trouver un financement afin de pouvoir lancer votre activité 💰.

Le besoin de financement dépend très largement de l’entreprise que vous voulez fonder.

Dans certains cas (entreprise de vente en ligne en drop shipping, par exemple), vous n’aurez besoin que d’aides financières initiales très limitées et pourrez même parfois vous lancer sans financement externe. Dans d’autres cas, surtout si vous comptez trouver un local et engager des employés, vous ne pourrez vous lancer sans un financement conséquent.

Le premier réflexe pour la plupart des entrepreneurs est souvent de s’adresser à une banque. Malheureusement, obtenir un prêt de votre banque peut être difficile – surtout si vous avez besoin d’un large apport financier.

Envisagez donc différents modes de financement comme :

  • La collecte de fond : vous pouvez vous adresser à vos proches, votre famille et vos amis pour les convaincre d’investir dans votre entreprise. Dans certains cas, cela vous permettra même de bénéficier d’exonérations ou de réductions d’impôts. Vous pouvez aussi avoir recours au financement participatif (ou crowdfunding). Ce modèle de financement vous permet de récollter des fonds via internet, par des gens intéressés par votre projet. Le crowdfunding fonctionne surtout si vous proposez un produit innovant ou qui n’existe pas encore (par exemple un jeu de rôle plateau que vous avez inventé).
  • Les microcrédits : ils sont conçus spécifiquement pour les personnes qui ne peuvent obtenir un prêt bancaire classique. Ils s’accompagnent également d’un suivi (par exemple dans les démarches administratives, la création et gestion du budget, etc.). En France, il existe de nombreuses structures qui proposent des microcrédits.
  • Les incubateurs : ces structures sont dédiées à l’accompagnement à la création d’entreprise, surtout pour les start-up. Les incubateurs existent surtout pour vous conseiller et pour donner de la visibilité à votre entreprise, mais ils peuvent aussi vous aider à trouver un financement. Il existe de nombreux incubateurs en France – autant privés que publiques.

Ces modes de financement peuvent souvent être efficaces pour le lancement de votre entreprise.

Plus tard, vous pourrez envisager d’autres moyens de financement comme les fonds de financement et les business angel.

Ces modes de financement peuvent également être envisagés tout au début de la création de votre entreprise, mais vous aurez plus de chance une fois que vous aurez déjà obtenu quelques résultats.

Lancez-vous – découvrez comment trouver un financement pour votre entreprise :

8 – Créez votre site web

De nos jours, il est presque impensable de créer une entreprise sans avoir un site web 🌐.

Toutes les entreprises n’ont pas de site web et dans certain cas, ce n’est pas nécessaire. Par exemple si vous voulez ouvrir une boulangerie locale.

Dans la plupart des cas, cela-dit, un site web est indispensable. Que vous vendiez des produits physiques comme des vêtements ou un service comme une agence de voyage, internet va être l’un de vos meilleurs outils pour vous rendre visible et trouver de nouveaux prospects.

Et même dans le cas de la boulangerie, un site web peut vous aider à être visible localement et à informer vos clients de vos tarifs, produits, adresses ou horaires d’ouvertures.

Heureusement, le temps est révolu où il fallait à tout prix engager un professionnel pour créer un site web, car il existe aujourd’hui de nombreuses solutions e-commerce clé en main qui permettent à des novices de créer leur site facilement.

Création d'entreprise - WooCommerce

La solution la plus connu est sans doute WordPress, qui a l’avantage d’être gratuite et d’être adaptée à de nombreux cas d’usage – d’un simple site vitrine à un complet site e-commerce grâce à l’intégration gratuite WooCommerce.

Lancez-vous – découvrez comment facilement et gratuitement créer un site web avec WordPress :

9 – Implémentez votre infrastructure de paiement et de livraison

Pour créer une entreprise qui est en mesure de délivrer ses produits aux consommateurs vous devez opter pour un système de paiement, de livraison et de gestion des stocks 🚚.

Dans le cas d’une petite entreprise locale comme notre exemple de la boulangerie, on optera généralement pour un service « à l’ancienne » – c’est-à-dire avec un produit vendu directement aux clients en magasin, payé en espèce ou par carte.

Dans le cas d’un business en ligne, ce sera souvent un peu plus compliqué. Vous devrez ainsi choisir et implémenter :

  • Un mode de paiement. Il existe de nombreuses options pour les paiements en ligne, mais le plus simple est d’opter pour une solution comme PayPal ou Stripe. En réalité il vaut mieux combiner les deux afin de proposer différents moyens de paiement (PayPal + carte de crédit avec Stripe).
  • Une solution de livraison. Là aussi, il existe de nombreuses options. Vous pouvez, par exemple, opter pour une solution comme MesEnvois.fr qui créée un pont entre votre entreprise et des sociétés de transports tel que UPS ou Colissimo.
  • Un système de gestion des stocks. Vous devez absolument avoir un inventaire clair et compréhensible afin de pouvoir gérer votre approvisionnement. Heureusement, la plupart des systèmes e-commerce comme Prestashop ou WordPress proposent des solutions de gestion des stockes intégrées (ou des plug-ins dédiés).

Là aussi, il peut être intéressant de vous inspirer de vos concurrents et de voir ce qu’ils proposent – quels moyens de paiement, quels options de livraisons, etc.

Lancez-vous – découvrez comment choisir une solution de paiement, gérer vos stocks et opter pour une solution de livraison :

10 – Déterminez votre stratégie marketing

Une fois votre entreprise créée, il vous faudra trouver des clients grâce à une stratégie marketing efficace.

Le marketing, fondamentalement, est un ensemble de stratégies visant à vous rendre visible auprès des consommateurs et à leur donner envie de faire appel à vos services ou d’acheter vos produits.

Il n’y a pas si longtemps, le marketing, c’était surtout de la publicité classique de type flyers, spots télévisés, etc.

Aujourd’hui, quand on parle de marketing, on entend souvent le marketing digital – c’est-à-dire un éventail de techniques servant à vous rendre visible en ligne en utilisant les outils du web.

Parmi les principales formes de marketing digital, on trouvera :

  • Le SEO : l’optimisation pour les moteurs de recherche (ou Search Engine Optimization en anglais) est un ensemble de mesures qui vous permettent de vous rendre visible sur les moteurs de recherche comme Google. Il s’agit avant tout d’une manière de rédiger et de structurer votre contenu.
  • Le SEA : la publicité sur les moteurs de recherche (ou Search Engine Advertising en anglais) vous permet d’acheter des annonces qui seront visibles dans les résultats des moteurs de recherche comme Google. Cette forme de marketing a l’avantage de vous permettre d’atteindre immédiatement une bonne visibilité au contraire du SEO qui prend plus de temps. C’est un peu l’équivalent digital des publicités classiques.
  • L’emailing : dans sa forme simple, la mise en œuvre d’une campagne emailing vous permet d’envoyer des emails à vos prospects et clients (par exemple pour leur proposer de nouveaux produits). Mais vous pouvez aussi aller beaucoup plus loin et automatiser l’envoi de mailings – comme des relances de panier d’achat ou des emails d’anniversaire. Les newsletters simples combinées au marketing automation font de l’emailing l’un des canaux de promotion et de vente les plus efficace à votre disposition.

Il existe bien sûr de nombreuses autres formes de marketing digital, comme par exemple le marketing d’affiliation ou encore le social media marketing.

C’est à vous de choisir les techniques qui correspondent le mieux aux besoins de votre entreprise et de les appliquer.

Ne cherchez pas à vous lancer dans toutes les directions : commencez par vous concentrer sur 2-3 stratégies que vous développerez en profondeur 💪.

Lancez-vous – découvrez ce guide complet sur le marketing digital réalisé par Sendinblue :

Prêt à devenir un Bouddha du marketing ?

Supprimez le stress de votre journée de travail grâce à une solution adaptée à vos besoins.

Lancez-vous. C’est gratuit !