avril 27, 2020

Le guide du e-commerce en 2020 – Par où commencer ?

Temps de lecture 22 min
Guid Ecommerce

En 2020, l’e-commerce est l’un des meilleurs moyens pour les entrepreneurs de créer une entreprise rentable et durable.

Les prévisions montrent clairement que le secteur du commerce électronique a connu une forte croissance au cours des dernières années – une tendance qui n’est pas prête de s’inverser.

Selon une étude de Statista, un chiffre d’affaires mondial de 2 110 milliards d’euros est prévu d’ici 2022. À titre de comparaison : en 2016, il était de 1 096 milliards d’euros – soit deux fois moins.


Ecommerce - chiffre d'affaires

Une tendance qui montre à quel point le développement du commerce électronique progresse. Dans le contexte de la numérisation et de la mondialisation, cette évolution est presque inévitable.

Pour beaucoup de jeunes – ou moins jeunes – entrepreneurs, il est donc de plus en plus logique de se lancer dans l’e-commerce. D’autant plus que monter une boutique en ligne est à première vue moins compliqué que de se lancer dans la création d’un magasin “physique”.

Moins compliqué: oui. Facile? Non.

Avant de se lancer dans l’ecommerce, il y a de nombreux éléments à prendre en compte, de l’analyse concurrentielle à la mise en place d’une stratégie marketing, en passant par l’inévitable création de votre site web.

Dans ce guide, nous vous expliquons étape par étape comment vous lancer dans l’e-commerce et vous proposons de nombreuses ressources vous permettant d’approfondir les points présentés.

Alors… prêts à vous lancer ?

Étape 1 : déterminez votre offre et votre positionnement

Il ne sert à rien de vous lancer la tête la première – prenez le temps de réfléchir à ce que vous voulez proposer et affinez votre stratégie.

Trouvez un besoin à combler

Avant de vous lancer, demandez-vous s’il existe une demande pour le service ou le produit que vous voulez proposer.

Vous cherchez une idée de business ? La première question que vous devez vous poser, c’est si l’offre que vous voulez proposer satisfait une demande. Autrement dit, s’il existe un marché pour votre offre.

À travers le temps et les époques, les besoins fondamentaux des consommateurs ne changent pas énormément… Cela dit, la manière de les satisfaire évolue.

Par exemple : les gens ont toujours cherchés à revendre les objets dont ils ne servaient plus. Avant cela se faisait sur les marchés ou les brocantes. Maintenant, des sites comme LeBonCoin permettent de répondre différemment à ce besoin.

De plus, de nouveaux usages se développent et il est possible de répondre mieux à un besoin que vos concurrents.

Vous lancez une application de gestion des tâches ? Il existe de très nombreux concurrents sur ce marché – mais cela peut valoir le coup si votre solution est encore meilleure que celles des autres marques.

Avant de vous lancer, évaluez donc précisément votre idée de business.

Lancez-vous – découvrez cet article pour vous aider à trouver une idée de business :

Évaluez la concurrence

La seconde étape et de réaliser une analyse concurrentielle.

Afin de pouvoir développer une stratégie marketing efficace et de vous positionner sur le marché, vous devez savoir qui sont vos concurrents.

Pour commencer il vous suffira en général de faire une recherche sur Google et sur les réseaux sociaux en utilisant des mots clés qui reflètent l’offre que vous comptez proposer.

Créez-vous un tableau et collectez des informations comme :

  • Les produits que proposent vos concurrents.
  • Les tarifs proposés sur ces produits.
  • L’image de marque utilisée par vos concurrents – quelles couleurs, quel ton dans les communications (sérieux, joueur, etc.), quel logo, etc.
  • Les stratégies marketing utilisées par vos concurrents. Pour cela, essayez de voir comment ils se positionnent sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à une newsletter et si possible, testez leur service.

Ensuite, analysez ces données et demandez-vous comment vous voulez vous positionner par rapport à la concurrence. Essayez de préférence d’occuper une niche afin d’avoir une chance de percer.

Un exemple : si tous vos concurrents vendent un service X à petit prix mais à une qualité moyenne, vous pouvez essayer de viser une niche plus luxueuse en vendant le produit X à une qualité et un tarif supérieur. Ou à l’inverse, faire de la concurrence à une niche de luxe en vendant un produit similaire mais moins cher et pensé pour les masses.

Lancez-vous – découvrez comment réaliser une analyse de marché dans ces articles :

Rédigez un business plan pour votre e-commerce

Le business plan est un document qui présente les objectifs que vous vous êtes fixé ainsi que la stratégie que vous comptez mettre en place pour les atteindre.

Le business plan vous aidera à avoir une vision d’ensemble de votre stratégie et vous guidera dans la création de votre entreprise. Plus important encore, il est en général requis par toutes les banques ou les institutions susceptibles de vous financer.

Dans un business plan, vous devrez avant tout :

  1. Résumer votre projet
  2. Décrire votre entreprise et sa structure interne
  3. Présenter les produits et services que vous voulez proposer
  4. Présenter une analyse concurrentielle (ou étude de marché)
  5. Expliquer votre stratégie marketing
  6. Réaliser une projection financière
Lancez-vous – découvrez cet article et apprenez comment créer votre business plan :

Créez votre branding

Une fois que vous savez quelle offre vous allez proposer, penchez-vous sur l’identité de votre marque.

Ecommerce - Branding

Le branding désigne les mesures mises en place pour valoriser la marque et la positionner dans l’esprit du consommateur.

Les éléments principaux du branding sont le nom de la marque, le logo, le slogan, les couleurs, le ton utilisé dans la communication client ou encore les valeurs véhiculées par l’entreprise.

Le branding est un élément indispensable lors de la création de votre boutique en ligne car il vous permettra de vous démarquer de la concurrence et d’être reconnaissable par les consommateurs.

Là aussi, commencez à analyser le branding de vos concurrents et essayez de vous démarquer en créant une identité de marque originale et qui correspond à l’offre que vous proposez.

Lancez-vous – découvrez ce guide complet sur le branding réalisé par Sendinblue :

Étape 2 : créez votre site web e-commerce

Maintenant que vous avez décidé quel service vous allez proposer et que votre marque a une identité, il est temps de se lancer dans la création de votre site web.

Choisissez un nom de domaine

Le nom de domaine est le premier élément que vont voir vos clients potentiels et il devrait donc bien représenter votre marque.

Aujourd’hui, il n’est plus forcément nécessaire d’avoir un nom de domaine qui correspond exactement à votre nom de marque pour optimiser votre position sur les moteurs de recherche.

Cela dit, plus le nom de votre site est proche de votre marque ou du service que vous proposez, plus simple il sera à mémoriser et plus les internautes cliqueront dessus lors de leur recherche Google.

Pour trouver un nom de domaine efficace, il y a quelques éléments à prendre en compte :

  • Si possible, optez pour un domaine en .com. 43% de tous les domaines utilisent cette extension, c’est donc celle à laquelle les gens pensent en premier, la plus crédible et la plus reconnaissable.
  • Si votre entreprise est basée en France et s’adresse surtout à une clientèle française, vous pouvez aussi opter pour .fr.
  • Au pire, optez pour .net ou .org, mais évitez à tout prix les extensions bizarres de type .club ou .pizza.
  • Si le nom de votre marque est toujours disponible, optez pour celui-ci (par exemple, si votre marque de vêtements se nomme Clothr, optez pour clothr.com ou clothr.fr).
  • Si votre nom de marque n’est plus disponible, tentez de trouver un nom de domaine qui correspond au service que vous proposez (par exemple: vêtementsurbains.fr)
  • Évitez les numéros ou les traits d’union.

Il y a de nombreux services qui vous permettent d’acheter un nom de domaine, par exemple OVH. Certains CMS vous permettent d’acheter directement un nom de domaine lors de la création de votre site e-commerce.

Optez pour une solution ecommerce

Pour créer votre site web, vous devez tout d’abord trouver un CMS (content management system) qui vous convient et vous permette de créer facilement votre boutique en ligne.

WordPress



WordPress n’est pas techniquement un site de e-commerce, mais vous pouvez en créer un facilement grâce à l’extension WooCommerce. C’est un système simple d’utilisation et gratuit, mais aussi limité en fonctionnalités – adapté pour les petites boutiques, certainement pas pour le prochain Amazon.

Prestashop


Ecommerce - Prestashop

PrestaShop est un CMS complet en Open Source. Son installation est gratuite, mais son développement ne l’est pas et sa prise en main est parfois assez complexe. Par contre, PrestaShop a l’avantage d’être complètement en français ! Ce système se prête bien aux entrepreneurs qui sont prêt à un investir dans leur site e-commerce dès le début.

Shopify


Ecommerce - Shopify

Shopify est la plateforme ecommerce la plus facile à prendre en main. En quelques jours, vous pouvez déployer une boutique en ligne totalement fonctionnelle. C’est une solution pensée pour les personnes qui souhaitent lancer leur e-commerce rapidement sans compétences techniques

Magento


Ecommerce - Magento

Magento est la plateforme e-commerce la plus complète et performante sur le marché. C’est aussi la plus difficile à prendre en main. Lancez-vous avec Magento si vous avez une équipe de techniciens à votre disposition et des moyens à investir dans l’entretien de votre site.

Lancez-vous – découvrez quel CMS est le mieux adapté à vos besoins dans ce comparatif :

Optez pour un mode de paiement

Vous devez maintenant choisir la solution de paiement de votre site ecommerce.

Le plus simple est d’opter pour une solution tout-en-un qui vous évite de devoir vous-même faire appel à une banque. Pour cela, nous vous conseillons Stripe

Découvrez Stripe

Stripe est une solution puissante et innovante qui gère les paiements par carte bancaire, par virement et par SEPA. Surtout, vos clients pourront payer sans avoir à s’inscrire au préalable, ce qui facilite grandement les achats.



Nous vous conseillons également de proposer la possibilité de payer avec PayPal. Cela reste la solution de paiement en ligne la plus connue sur le marché avec près de 300 millions d’utilisateurs actifs.


Découvrez PayPal


Les solution comme Stripe ou PayPal sont relativement simples à installer et proposent une intégration pour tous les principaux système e-commerce présentés plus tôt.

Lancez-vous – apprenez-en plus sur les possibilités de paiement dans ce guide :

Planifiez la gestion des stocks pour votre ecommerce

Pour les marchands en ligne, la gestion des stocks et la partie la moins intéressante de leur travail… et pourtant c’est une étape incontournable.

Gérer ses stocks, c’est s’assurer d’un approvisionnement efficace, éviter le sur-stockage comme le sous-stockage, avoir un inventaire clair et compréhensible et bien plus encore.

Il existe de nombreux moyens de gérer votre stock et de faire votre inventaire, mais le mieux est de passer par une fonctionnalités de gestion des stocks automatiques comme celles proposées par des logiciels comme Prestashop ou Shopify.

Dans tous les cas, c’est une tâche à ne pas sous-estimer !

Lancez-vous – apprenez comment gérer simplement vos stocks dans ces articles :

Optez pour une solution de livraison

Vous devez maintenant trouver un moyen d’envoyer les produits qu’ils achètent à vos clients.

La méthode de livraison pour laquelle vous allez opter dépend de l’offre que vous proposez et de vos effectifs.

Votre entreprise est-elle en mesure d’assurer la livraison elle-même ? Préférez-vous faire appel à une solution tiers ?

Il existe de nombreuses solutions vous permettant d’assurer la livraison de vos produits. En voici quelques unes :

  • MesEnvois.fr – cette solution fonctionne comme un pont entre vous et des sociétés de transport telles que Colissimo, UPS, DHL.
  • Upela – cette plateforme vous aide à automatiser la livraison de vos produits et de sélectionner facilement les meilleurs transporteurs.
  • Le dropshipping – pas vraiment une solution de livraison, mais un modèle e-commerce ou le vendeur fait livrer le client directement par son fournisseur.
Lancez-vous – apprenez-en plus sur les possibilités de livraison dans ces guides :

Optimisez le référencement SEO de votre site ecommerce

Pour que votre site soit visible sur Google, il vous faut une stratégie SEO.

Le sigle SEO vient de search engine optimisation – en français : optimisation pour les moteurs de recherche.

Il s’agit d’un nombre de mesures visant à optimiser les contenus (et surtout les textes) de votre site web afin qu’ils soient trouvés par les moteurs de recherche comme Google.

Si vos contenus sont bien optimisés, votre site remontera dans les résultats de recherche et vous apportera plus de trafic.

L’objectif ? Si, par exemple, vous vendez des vêtements de ski, vous voulez apparaître en haut des résultats Google lorsqu’un internaute saisit les mots clés “bottes de ski”.

Le SEO consiste avant tout à produire du contenu textuel de qualité et à mettre en place une architecture interne logique pour votre site.

Un élément très efficace pour booster votre référencement est un blog. Servez-vous de celui-ci pour présenter votre expertise et attirer l’attention de Google sur certain mots clés (par exemple en rédigeant un article sur les meilleures “bottes de ski”)

Étape 3 : développez une stratégie marketing e-commerce

Une fois votre site web mis en place, encore faut-il y amener vos futurs clients ! Pour cela, vous devez définir une stratégie marketing.

Faites de la publicité sur Google

Commencez immédiatement à vendre vos produits ou services grâce au SEA.

Le sigle SEA vient de search engine advertizing – en français : publicité sur les moteurs de recherche.

Cette forme de publicité est payante : sur Google, vous devrez passer par le logiciel Google Ads pour acheter des emplacements publicitaires dans les résultats du moteur de recherche.

Plus vous payerez, mieux votre site web sera placé dans les résultats. Le SEA est pratique, car il vous permet de commencer à vendre immédiatement sans attendre que votre site remonte organiquement dans les résultats Google (ce qui peut prendre des mois, voir des années).

Quand on parle de SEA on parle géneralement de Google, mais n’hésitez pas à placer des publicités dans d’autres moteurs de recherche comme Bing – le concurrence y est moins importante, et le coût de la publicité plus faible.

Lancez-vous – découvrez comment faire de la publicité sur Google dans ces articles :

Soyez présents sur les réseaux sociaux

Pour beaucoup de marques, les réseaux sociaux sont devenus indispensables.

La présence sur les réseaux sociaux vous permet d’aller au plus près de vos clients et prospects. Cela vous permet aussi de développer votre image de marque et de créer une identité mémorable.

Il ne sert à rien de vous créer un compte sur tous les réseaux disponibles. Au contraire, essayez de vous concentrer sur le ou les réseaux qui vous correspondent le plus.

Si vous êtes dans le B2C, des réseaux comme Instagram, Facebook ou Twitter peuvent être intéressants. Au contraire, dans le B2B il peut être utile de se positionner sur LinkedIn.

Il n’y a pas de mode d’emploi infaillible pour la réussite sur les réseaux sociaux. Commencez donc par faire une recherche et déterminer quels réseaux sont utilisés par la clientèle que vous visez. N’hésitez pas à “espionner” vos concurrents et à voir sur quels réseaux ils sont le plus présents.

Une fois vos profils créés, ne cherchez pas à bombarder du contenu à longueur de journée. Les utilisateurs des réseaux sociaux se méfient de plus en plus des marques qui ne cherchent qu’à vendre.

Postez donc régulièrement, mais uniquement lorsque vous avez du contenu vraiment intéressant à apporter. Les réseaux sociaux ne sont pas des canaux de vente pures – utilisez-les surtout pour donner une image humaine de votre marque et créer une communauté.

Mettez en place une stratégie email marketing pour votre ecommerce

L’une des formes de marketing les plus efficaces, reste l’emailing. Pour les e-commerçants, il s’agit même d’un canal incontournable.

Selon une étude réalisée en interne par Sendinblue, 36 % des personnes interrogées ont acheté au moins un produit annoncé dans une newsletter au cours des trois derniers mois. Avec 1 000 lecteurs, cela fait 360 ventes – un très bon résultat quand on sait que le marketing par newsletter est un canal publicitaire particulièrement peu coûteux.

Un service comme Sendinblue vous permet de créer gratuitement un compte et de créer très facilement vos premières campagnes de marketing par email. Sans oublier que Sendinblue s’intègre très facilement aux principaux CMS e-commerce grâce à de nombreuses intégrations.

Il existe plusieurs types de campagnes emailing.

Lancez-vous dans l’emailing !

Planifiez une newsletter produit régulière

La campagne emailing la plus classique est la newsletter.


Ecommerce - Emailing

Pour mettre en place une campagne newsletter, il vous suffit d’importer vos contacts clients dans votre compte Sendinblue (ou autre logiciel emailing) est de créer un email simple.

Vous pouvez opter pour un template pré-configuré si vous ne voulez pas perdre de temps sur la mise en page et ainsi créer un magnifique email en quelques minutes à peine.

Les newsletters sont envoyées manuellement, c’est-à-dire que vous choisissez vous-même la date et l’horaire d’envoi et qu’elles ne sont envoyées qu’une seule fois à chaque contacts.

Les newsletters vous permettent surtout de présenter de nouveaux produits ou services à vos clients, de les inviter à des événements spéciaux ou simplement de communiquer avec eux.

C’est souvent un moyen de communication plus intime que les réseaux sociaux vous permettant de créer une relation durable avec vos prospects et clients.

Lancez-vous – si vous voulez apprendre à mettre en place vos campagnes emailing, je vous invite fortement à parcourir ces articles :

Créez une campagne de lead nurturing automatisée

Mais vous pouvez aussi mettre en place des campagnes emailing automatisées plus complexes.


Ecommerce - Automation

Une solution comme Sendinblue vous permet d’utiliser un éditeur d’automation visuel très intuitif pour programmer des emails qui seront envoyés automatiquement en fonction de certains événements ou critères. Vous pouvez par exemple envoyer :

  • Des emailings de bienvenue – que vos contacts recevront après l’inscription à votre newsletter.
  • Des emailings d’anniversaire – qui vous permettent d’envoyer des cadeaux ou bons d’achats aux clients dont c’est l’anniversaire.
  • Des emailings de relance de panier d’achat – envoyés aux clients qui ont placés un produit dans leur panier sans finaliser la commande (les emails de relance sont un très bon moyen de booster facilement vos ventes).

L’email marketing automation vous permet d’accompagner vos prospects depuis leur inscription à votre newsletter, au premier achat, puis vers une fidélisation durable.

Lancez-vous – pour en savoir plus sur l’email marketing automation, découvrez la section dédiée sur notre blog :

Prévoyez des campagnes marketing saisonnières

Adaptez vos campagnes marketing aux événements saisonniers et planifiez à l’avance.

Il ne sert à rien de bombarder vos prospects avec les mêmes promotions toute l’année. En fonction des événements saisonniers (Noël, la rentrée des classes, de gros salons e-commerce, etc.) vous devriez adapter votre stratégie.

Le mieux et de planifier la majorité de vos campagnes au début de l’année et de vous créer un calendrier. Cela vous donnera une vision d’ensemble et vous permettra de ne pas être pris de court.

Lancez-vous – pour vous aider à préparer vos campagnes marketing saisonnière, nous vous avons préparé un calendrier spécial :

Prêt à devenir un Bouddha du marketing ?

Supprimez le stress de votre journée de travail grâce à une solution adaptée à vos besoins.

Lancez-vous. C’est gratuit !