SendinBlue Blog

Choisissez une catégorie :

5 exemples d’emails transactionnels qui m’ont fait aimer une marque

Blogueuse et spécialiste Inbound Marketing, Lexane Sirac nous parle des exemples d’email transactionnel qui l’ont inspirée.

Indispensables au bon fonctionnement d’un site, les emails transactionnels restent trop souvent impersonnels et minimalistes. Pourtant, ils recèlent un potentiel marketing qui ne demande qu’à être libéré !

Les marques les plus créatives l’ont bien compris et ne négligent plus cet aspect important de la relation client.

Voici 5 exemples d’emails transactionnels qui m’ont inspirée par leur originalité, tout en remplissant parfaitement leur fonction.

1 – Google Local Guides : la gamification pour inviter à l’action

Google Local Guides est une plateforme d’avis sur les endroits visités, sur le modèle de TripAdvisor ou Yelp.

Dans cet email transactionnel, Google joue beaucoup sur la gamification. On y trouve un design ludique et amusant, avec petit shoot d’endorphines à la clé, parce qu’on a gagné un « niveau » (une récompense qui ne coûte rien et fait plaisir à l’utilisateur).

Email transactionnel Google Local Guides

À noter qu’ici, Google n’utilise absolument aucune personnalisation. Pas de segmentation, pas de jetons de personnalisation avec mon nom dedans, rien.

Juste une notification extrêmement générique pour m’annoncer le changement de niveau, et c’est suffisant pour réussir.

Le point fort de cet email est qu’il appelle à l’action : il n’est pas purement informationnel, il s’intègre dans l’expérience utilisateur.

Au lieu de juste dire que j’ai pris un niveau, ce qui est déjà bien, Google m’invite à continuer à contribuer de plusieurs façons :

  • parler du programme sur les réseaux sociaux,
  • découvrir des façons de gagner plus de points
  • participer à la construction de communauté…

 

J’ai aimé :

  • La gamification
  • L’appel à l’action
  • Le design

J’ai moins aimé :

  • L’absence totale de personnalisation

2. Hubspot : la notification simple et efficace

HubSpot est une solution de marketing en B2B au design intuitif et chaleureux, qui ne fait pas peur aux utilisateurs de petites entreprises.

Cet email de notification, très simple, montre la volonté de rester agréable à l’oeil tout en restant approprié pour des entreprises de toutes les tailles.

Notification email Hubspot

Avec cet email de notification, HubSpot me salue avec un peu de personnalisation, histoire de toujours garder un lien “personnel” avec moi, et garde son design coloré et arrondi, presque enfantin.

Mais dans l’ensemble, l’email ne s’embarrasse pas de politesse ou d’enthousiasme inutile et se concentre sur l’essentiel : le nom de la tâche, la date, le call-to-action et rien d’autre.

Ça tombe bien : c’est tout ce dont j’ai besoin et je sais où il faut cliquer pour faire mon travail.

J’ai aimé :

  • Le design sobre
  • Le ton professionnel
  • Le call-to-action bien en évidence

J’ai moins aimé :

  • L’absence de détails sur la tâche
  • Mon prénom (que je connais) plus gros que le nom de la tâche (que j’ai peut-être oubliée)

3 – Foodchéri : un ton décalé au service de l’image de marque

La confirmation de la commande Foodchéri est à peu près aussi agréable que le repas (et j’aime beaucoup le repas).

Confirmation de commande Foodchéri

Cet email remplit parfaitement ses fonctions de réassurance en rappelant toutes les informations relatives à la commande et en permettant de la suivre.

Mais surtout, il se démarque par son ton décalé et drôle : avatar de commandant de bord, références amusantes, design léger mais bien brandé, tout y est.

Si les informations sont bien présentes, le contenu éditorial de l’email et son ton léger sont un petit plus qui donne une impression positive de la marque.

J’ai aimé :

  • Toutes les informations y sont
  • Ton décalé et amusant
  • Branding discret mais efficace

J’ai moins aimé :

  • Les textes des call-to-actions ne suivent pas l’esprit du mail

4. Dropbox : profiter de la notification pour réaliser une enquête de satisfaction

Voilà un autre email transactionnel très simple, qui profite d’une interaction avec le support technique pour m’envoyer une micro-enquête de satisfaction.

Email transactionnel Dropbox

J’ai posé une question à Dropbox, j’ai reçu une réponse, je reçois quelques jours plus tard l’email suivant qui me demande si je suis contente du service reçu. Bonne nouvelle : je le suis.

Cet email n’a peut-être pas grand-chose de remarquable au premier abord. Et pourtant, il inclut deux bonnes pratiques dont on peut s’inspirer :

  • Profiter d’une notification pour demander (sans être lourd) un feedback
  • La prise en compte du retour : selon les degrés de satisfaction, on est renvoyé vers des pages différentes. Quelqu’un de ravi n’a pas les mêmes attentes qu’un utilisateur furieux de ne pas avoir eu sa réponse !

Surtout, l’équipe de Dropbox a très bien compris qu’il ne faut pas imposer une action trop complexe dans un email : avec un “micro-oui”, c’est-à-dire un clic tout simple sur une icône, vous êtes dans le bon état d’esprit pour répondre à d’autres questions une fois la page ouverte.

J’ai aimé :

  • Le design très sobre
  • Le rappel de ce qu’est Dropbox en image
  • Les call-to-action visuels qui mènent vers une page adaptée

J’ai moins aimé :

  • L’absence de rappel du contenu du ticket concerné

 

5. SNCF : saisir les opportunités d’upselling sans oublier les informations essentielles

Mon dernier exemple d’email transactionnel réussi nous est fourni par la SNCF, qui met visiblement le paquet sur son marketing digital.

Dans ce “carnet de voyage” (bien plus agréable que “confirmation de commande”, non ?), on retrouve d’abord la référence de dossier et les informations utiles, avec une jolie photo de la destination choisie.

Là, pour le coup, il y a personnalisation jusqu’à l’image d’en-tête : on est loin de l’email qui ne citait même pas mon prénom du côté de Google. C’est un parti pris pour les deux, et je ne pense pas qu’il y ait un “bon choix”, les deux étant assez fluides pour ne pas gêner.

Le plus important dans cet email, au-delà de la confirmation de commande présente en un tableau en haut de l’email, ce sont toutes les “informations pratiques” qui viennent après.

Il n’y en a pas une qui vienne sans un call-to-action dans l’espoir de vous vendre un service supplémentaire : location de taxi, réservation d’une chambre d’hôtel ou d’un repas dans le wagon-bar…

Enfin, les bons plans et la possibilité de partager ses photos de vacances avec un hashtag dédié ouvrent la porte à une possible coopération entre les clients, ou entre l’entreprise et les clients.

J’ai aimé :

  • L’invitation au voyage
  • La personnalisation
  • L’intégration du cross-selling

J’ai moins aimé :

  • L’email est trop long

 

Conclusion

Les emails transactionnels sont au coeur de votre relation client : ils sont toujours attendus et demandés, parce qu’ils font suite à une action très spécifique.

Si vous voulez mettre en place vos propres emails transactionnels personnalisés, essayez SendinBlue gratuitement jusqu’à 9 000 emails par mois !

À 17 ans, Lexane crée le blog Réussir Mes Études, qui devient rapidement le blog personnel pour étudiants le plus lu de l’Internet francophone. Après son master en marketing, elle devient consultante en inbound marketing chez HubSpot, en Irlande. En octobre 2017, elle rejoint JobTeaser en tant que Content Marketing Manager. Dans son temps libre, elle aime les jeux vidéo et la contribution à Wikipédia.

Une Réponse à “5 exemples d’emails transactionnels qui m’ont fait aimer une marque”

Laisser une réponse

Essayez notre plan gratuit jusqu'à 300 emails par jour

Pas besoin de carte bancaire. Sans engagement.

5 exemples d’emails transactionnels qui m’ont fait aimer une marque

Temps de lecture : 5 min