Choisissez une catégorie :

Qu’est ce qu’une Boucle de RĂ©atroaction (Feedback Loop en anglais – FBL) et Ă  quoi sert-elle ?

Pour rĂ©ussir une campagne emailing, une condition de taille est bien Ă©videmment nĂ©cessaire : qu’elle soit dĂ©livrĂ©e en boĂźte de rĂ©ception. Nous l’avions vu dans un article prĂ©cĂ©dent, la rĂ©putation est un Ă©lĂ©ment clĂ©, dĂ©terminant pour une livraison des emails en inbox. Cette rĂ©putation dĂ©pend de plusieurs facteurs, dont un de taille : le taux de « plaintes », c’est Ă  dire de clics sur « Signaler comme courrier indĂ©sirable ». Pour une campagne donnĂ©e et pour un FAI donnĂ©, ce taux se calcule de la maniĂšre suivante : Nombre de clics sur « Signaler comme courrier indĂ©sirable » / Nombre d’emails envoyĂ©s sur ce FAI pour cette campagne.
De maniÚre générale, les FAI tolÚrent un taux de plaintes inférieur à 0,1%. Au-delà, plus le taux de plaintes augmente, plus la réputation diminue.

Chaque FAI a sa propre politique de divulgation des plaintes, et utilise pour cela une « boucle de rĂ©troaction » (« feedback loop » en anglais – FBL). Il s’agit d’un procĂ©dĂ© technique informant un expĂ©diteur de campagne emailing des plaintes gĂ©nĂ©rĂ©es par ses envois. On distingue 3 types de feedback loop.

Une boucle de rétroaction totalement transparente

Hotmail, Yahoo et AOL ont mis en place depuis plusieurs annĂ©es des boucles de rĂ©troaction complĂštes qui informent les expĂ©diteurs du nombre de plaintes gĂ©nĂ©rĂ©es par chaque campagne, et mĂȘme des adresses email qui ont gĂ©nĂ©rĂ© ces plaintes. Chez Sendinblue, nous rĂ©cupĂ©rons ces plaintes pour nos clients, nous dĂ©sinscrivons les contacts en question, et alertons directement nos clients pour qui le taux de plaintes est trop Ă©levĂ©. Bien Ă©videmment, nous partageons avec nos clients toutes les donnĂ©es que nous rĂ©cupĂ©rons pour les aider Ă  adopter des pratiques emailing plus pertinentes et ainsi amĂ©liorer leur rĂ©putation.

Rapport de plaintes

Il est également possible de consulter le détail des adresses email qui ont cliqué sur « Signaler comme courrier indésirable »:

DĂ©tail des plaintes

Une boucle de réatroaction agrégée par IP et par jour

Orange et SFR ont choisi une transparence intermĂ©diaire, via l’association Signal Spam. Leur boucle de rĂ©troaction agrĂšge les plaintes enregistrĂ©es par IP par jour, mais n’informe pas des adresses email qui ont gĂ©nĂ©rĂ© ces plaintes. Ceci permet de dĂ©tecter les IP Ă  partir desquelles des campagnes avec un taux de plaintes anormalement Ă©levĂ© sont envoyĂ©es, mais il n’est pas possible de dĂ©sinscrire des listes de diffusion les contacts concernĂ©s. Il est important de noter que la boucle de rĂ©traction d’Orange inclut entre autres les adresses @wanadoo.fr et SFR les adresses @sfr.fr, @neuf.fr, @cegetel.net.

L’accĂšs aux feedbacks loops d’Orange et SFR est rĂ©servĂ© aux adhĂ©rents Signal Spam et SNCD, ce qui est le cas de Sendinblue. Nos clients utilisant des IP dĂ©diĂ©es peuvent consulter le nombre de plaintes gĂ©nĂ©rĂ©es par leurs envois chaque jour, Ă  partir de leur page de gestion des IP dĂ©diĂ©es :

Plaintes Orange & SFR

Une boucle de rétroaction agrégée par campagne

Une fois n’est pas coutume, Gmail  a choisi l’originalitĂ© en annonçant en fĂ©vrier  dernier au MAAWG (Messaging Anti-Abuse Working Group) le lancement d’une boucle de rĂ©troaction agrĂ©gĂ©e par campagne. ConcrĂštement, Gmail indique le taux de plaintes gĂ©nĂ©rĂ© par campagne mais ne livre pas les adresses email ayant gĂ©nĂ©rĂ© ces plaintes. Ce type de FBL est certainement moins intĂ©ressant pour les routeurs, que les boucles d’Hotmail, Yahoo, et AOL. Mais, pour les Ă©xpĂ©diteurs qui envoient plusieurs campagnes par jour, utilisent plusieurs IP, ou des IP mutualisĂ©es, la FBL de Gmail sera plus utile que celles d’Orange et SFR.

Les boucles de rétroaction sont utiles à tous :

  • le destinataire peut y trouver un moyen de se « dĂ©sinscrire » quand le lien de dĂ©sinscription est cachĂ© ou en plusieurs Ă©tapes
  • l’annonceur est directement averti si ses campagnes sont considĂ©rĂ©es comme « non dĂ©sirĂ©es » par leurs destinataires, et peut mĂȘme parfois dĂ©sinscrire systĂ©matiquement les personnes concernĂ©es
  • la plateforme de routage peut ainsi identifier les expĂ©diteurs qui adoptent des pratiques emailing non respectueuses des destinataires
  • bien entendu les FAI qui identifient mieux les messages lĂ©gitimes des illĂ©gitimes pour amĂ©liorer l’expĂ©rience des utilisateurs, et participent avec les routeurs Ă  la lutte contre le spam

Laisser une réponse

Essayez notre plan gratuit jusqu'Ă  300 emails par jour

Pas besoin de carte bancaire. Sans engagement.

Qu’est ce qu’une Boucle de RĂ©atroaction (Feedback Loop en anglais – FBL) et Ă  quoi sert-elle ?

Temps de lecture : 3 min